Le Sanctuaire...

Avant le Santuario de Puerto Morona, cette région amazonienne ne possédait aucun refuge animalier… Cette partie de la forêt est très native, son environnement a été bien préservée ce qui permet l’observation d'espèces rares comme le jaguar, le dauphin rose, ou encore le tapire. Une biodiversité à couper le souffle. Le Sanctuaire se situe dans un lieu intéressant pour la recherche scientifique car nous nous trouvons dans un corridor biologique entre deux réserves avec qui nous pouvons collaborer dans le but de préserver et recenser la faune et la flore amazonienne. Le laboratoire permet d’étudier cette faune très peu connue et diversifiée, afin d’avoir une meilleure compréhension du monde animalier et de garantir la protection la plus adéquate.


img
img
img
img